Torrent Closures | La Fondation Vicente Ferrer reconnaît la participation de Alisha Torrent Closures à son travail en Inde
1652
post-template-default,single,single-post,postid-1652,single-format-standard,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.6,qode-theme-bridge,qode_advanced_footer_responsive_1000,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.1,vc_responsive

La Fondation Vicente Ferrer reconnaît la participation de Alisha Torrent Closures à son travail en Inde

À l’occasion du vingtième anniversaire de la création de la Fondation Vicente Ferrer (FVF), un acte de reconnaissance a été organisé à Séville, au siège de la Fondation ONCE, envers les entreprises et les institutions qui ont récemment collaboré avec cette entité.

C’est une grande satisfaction pour toute l’équipe du Groupe Torrent de contribuer, en Inde, au programme d’éradication de l’extrême pauvreté à Anantapur, créé il y a plus de 40 ans par Vicente et Anna Ferrer.

Notre société, via sa filiale en Inde (Alisha Torrent Closures), a affecté une partie de ses bénéfices réalisés au cours de la dernière année à la formation de 8 enfants ayant des problèmes de vision, de 8 autres enfants sourds-muets et à l’adaptation d’un foyer familial, dont l’un des membres est handicapé.

ATC est né il y a 4 ans en Inde à la suite d’un projet conjoint de la société indienne RJ Corp et du groupe espagnol Torrent, visant à couvrir la demande du marché en matière de fermeture de boissons. Depuis lors, la société, en croissance et évolution constante, vend ses fiches de sécurité en Inde et dans d’autres pays. La synergie créée entre deux grands groupes d’entreprises tels que RJ Corp et Grupo Torrent a donné d’importants résultats en termes de service, de qualité et d’innovation dans le secteur de la fermeture.

David Torrent, directeur général de Grupo Torrent, a reçu la reconnaissance du représentant de la Fondation en Espagne, Jordi Folgado, au nom de l’ensemble de la société. Lors de son discours de remerciement, Anna Ferrer, présidente exécutive de la FVF, a rappelé les propos de Vicente Ferrer : « La pauvreté ne consiste pas seulement à la comprendre, mais aussi à la résoudre ».

Selon les représentants de la FVF, « aujourd’hui, nous pouvons affirmer que notre fondation a franchi une étape supplémentaire avec votre soutien ». Et ils ajoutent que grâce aux collaborations d’entreprises, d’institutions et de particuliers, « nous continuons à lutter ensemble contre la pauvreté structurelle et en faveur de la justice sociale ».

« Namasté », qui signifie merci en hindi, à la Fondation Vicente Ferrer pour son travail en Inde.



Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies